Votre installation électrique est-elle aux normes ?

Publié le : 20/05/2019 09:02:41
Catégories : Electricité Générale.

Que vous emménagiez dans votre nouvelle habitation ou que vous vouliez simplement contrôler votre installation actuelle, il est important de savoir si votre installation électrique est aux normes. 

La raison première de mettre son installation électrique aux normes concerne la sécurité, c’est pour empêcher de nombreux accident  : électrocution, incendie domestique ou même l'intoxication à cause de la combustion de produits dégageant des vapeurs toxiques…Une autre raison importante c’est l’économie que vous pouvez faire, ainsi de moins consommer ou de mieux savoir combien vous consommer. 

Tout d’abord votre installation électrique doit respecter la norme française NFC 15-100 qui règlemente les installations électriques. Cette norme concerne tous les propriétaires qui construisent un nouveau bien, qui rénovent un logement ou même qui agrandissent un espace. Le but de cette norme est bien sur axé sur la sécurité de votre habitation. De nombreuses règles sont à respecter notamment pièces par pièces ; ou aussi par l’installation d’un ETEL (à savoir Espace technique électrique du logement) où seront installé en sécurité tous les disjoncteurs.

La NFC 15-100  réglemente l’installation électrique pièce par pièce, le nombre de points lumineux et de prises.

Une fois l’installation selon les normes ou la mise en conformité effectuée, elle doit être validée par un agent du Consuel (le Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité). Celui-ci vous fournira l’attestation nécessaire à la mise sous tension de l’installation. Dans le cas d’une vente de logement (neuf ou rénové), cette attestation doit être transmise à l’acheteur.

Ensuite pour vérifier si votre ETEL et installation électrique sont à jour, il faut impérativement un disjoncteur général qui vous permettra de couper tout réseau électrique à partir d’une seule commande. Il faut également que le tableau électrique comporte des fusibles, des disjoncteurs différentiels de 30 mA liés à la prise de terre pour éviter les problèmes de courant. Il faut également un compteur électrique.  Au sein de votre habitation chacun des circuits présents doit disposer d’un disjoncteur de protection permettant de couper le circuit en particulier (chauffage…).

Si votre tableau électrique est composé d’interrupteurs différentiels et de micro disjoncteurs par serrage à vis, il est conseillé de vérifier régulièrement le serrage de tous vos borniers à vis, avec un outillage isolé adapté à cet effet, surtout la première année de mise en service. C’est pourquoi il faut mieux utiliser les connecteurs automatiques pour les installations neuves.

Pour savoir si votre installation électrique est à jour il faut aussi regarder l’état des circuits, il ne faut surtout pas de fils apparents dénudés, des prises ou disjoncteurs en mauvaise état. Le mieux reste, en cas du moindre doute, de faire appel à un professionnel, pour être certain d’éviter les accidents, après contrôle l’expert vous délivrera une attestation Consuel. Cette attestation est délivrée par le comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité (aussi appelé CONSUEL).

Produits associés

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)